Voyager sans argent : vivez pleinement l’aventure !

Voyager sans argent ? Impossible pour certains, un défi très tentant pour les autres. Quel que soit votre camp, sachez que voyager sans-le-sou est une expérience déjà vécue par des milliers de personnes. D’une part, le voyage inspire tous les plaisirs capricieux que l’on se prive au quotidien s’il est couplé avec l’image de bonheur et d’opulence. Il est synonyme de découverte et d’allègrement. D’autre part, il peut également être vécu comme une expérience, une école de la vie, une aventure. En effet, dépossédé volontairement de ses moyens de subsistance, un voyageur part vers l’inconnu avec des moyens de fortune à bord. Le but, c’est d’arriver à découvrir des contrées et à vivre des expériences uniques sans compter sur l’argent, mais sur la débrouillardise et la chance. Et si vous décidiez de vous couper les vivres pour s’aventurer hasardeusement ? Quelques conseils utiles pour réussir votre pari.

Zéro frais de transport : comment se déplacer ?

Le voyage écologique est du ressort des âmes aventurières en quête de découverte, vous ne prendrez pas le pied si vous ne consentez pas à le faire. Pour réussir votre expérience, il faut céder au confort, il faut vouloir se lancer dans le vide. Votre volonté est votre seul moyen pour franchir tous les obstacles, en commençant par la route. En effet, marcher n’est pas toujours commode et vos deux pieds doivent se détendre après avoir parcouru des dizaines de kilomètres. L’autostop va vous permettre de continuer le reste du chemin sans avoir à débourser de l’argent. C’est à partir de là que la gestion du stress et la patience vous permettront de lutter contre le découragement. En effet, avec l’autostop, vous pourrez stationner pendant des heures voire une journée avant d’être embarqué par un conducteur altruiste.
C’est pourquoi mieux vaut être une bande pour partir à la guerre que d’être seul. Vous aurez besoin d’une compagnie pour éviter d’avoir des ennuis. Si vous avez le courage de porter de grosses affaires, emmenez une bicyclette pour faciliter le trajet. Vous gagnerez un peu de vitesse en glissant les pentes et en faisant les montées en marchant. Les choses se compliquent pour se déplacer hors de la terre ferme. En effet, traverser l’océan pour débarquer dans un autre pays n’est pas toujours une démarche facile, vous devrez alors vous armer d’espoir et affermir votre courage pour solliciter un marin ou un skipper. Vous devrez aussi apprendre à négocier et à trouver de bons arguments pour gagner leur confiance. Un conseil, présentez votre projet comme un test qui pourra profiter à la communauté, impliquez les gens dans cette aventure écologique, cela les motiveront à vous donner un coup de pouce.

Zéro facture : comment trouver de la nourriture ?

Ayez la ferme intention de ne pas utiliser un seul centime, sinon votre aventure n’aura plus de sens. Vous trouverez vraiment le débouché du voyage une fois que vous serez à bout et que vous devrez lâcher prise. Vous acquerrez des qualités que vous ne développerez certainement pas dans la vraie vie. La patience, la débrouillardise et la sollicitation vous viendront tout naturellement lorsque vous serez affamé. Une des méthodes qui marche est le conteneur des supermarchés. Il suffit de demander puisque ces établissements jettent des nourritures à chaque instant, avec les produits périmés et invendus. C’est une chance parce qu’il y a encore des aliments comestibles qui ne nuiront pas votre santé.
Toutefois, cette opération ne se fait pas en un seul clic. En outre, vous aurez à affronter les regards, les moqueries, les refus et apprendre à garder espoir malgré l’impossible. Seulement, n’oubliez pas que vous n’êtes pas un mendiant, mais vous faites seulement une expérience. N’attisez pas la colère lorsque vous sentirez que la personne ne cèdera pas à vos sollicitations. Cherchez plus loin, il y a toujours des gentils quelque part. Restez zen et gardez le sourire aux lèvres, cela vous attirera de la sympathie. Il est vraiment important d’avoir l’audace d’aller vers l’autre. Si vous avez le courage, vous pourrez entreprendre la même démarche en frappant aux portes en espérant que l’on vous offre un bon repas. À noter que vous aurez moins de chance de faire cette démarche en Europe qu’en Afrique, en Asie ou en Amérique latine où les gens sont particulièrement généreux.

Zéro loyer : quelles méthodes pour trouver un hébergement ?

Le plus sûr est d’emmener une tente pour éviter de dormir sous les étoiles lorsque personne ne peut vous héberger. Avec de la chance, vous pourrez dormir tranquillement dans une auberge de jeunesse, les gens y sont particulièrement charitables. Jouez également sur ses relations peut payer. Il arrive parfois que vous ayez accès à un buffet gastronomique lorsqu’un tel ou une telle vous invite à les rejoindre lors d’un évènement à l’hôtel et qui sait si la nuit tombée, vous vous coucherez sur un lit doué sous un drap propre.
C’est la particularité de l’aventure, parfois la chance vous sourit, dès fois c’est vous qui devez l’entretenir. Il suffit d’un petit coup de fil ou d’un signe de main pour qu’on se souvienne de vous. N’oubliez donc pas de prendre les contacts, les cartes de visite des personnes que vous croisez en chemin, car cela peut toujours vous être utile. Et surtout, rendez service aux gens, vous ne saurez pas si c’est le mobile qui vous ouvrira des portes. En Amérique latine et au Canada, le service contre le couchage est très courant, alors si vous passez dans le coin, essayez le Wwoofing !

Related Post

thumbnail
hover

Guide de l’itinéra...

« Où dormir ? » C’est l’une des questions qui se posent lorsqu’on décide de boucler sa valise pour faire un long voyag...

thumbnail
hover

Un petit avant-goût de v...

Depuis quelque temps, vous avez préparé votre séjour en Espagne et vous êtes prêt à partir prochainement ? La péninsule ibérique vou...

thumbnail
hover

Faut-il planifier et pré...

Vous souhaitez que vos prochaines vacances soient parfaites ! Sur internet, vous trouverez de nombreux conseils pour vous aider à en profit...

Leave us a comment