Studio étudiant : oui mais où ?

Les statistiques ne mentent pas : il y a depuis toujours dirons-nous, une forte demande locative dans le marché des studios. On parle même de pénurie, tellement la demande est forte. Et c’est le cas surtout dans les nombreuses villes universitaires que compte notre pays, c’est-à-dire là où vivent une grande concentration d’étudiants.

Intéressant investissement

Aussi, si vous envisagez de vous lancer dans l’investissement immobilier, le studio est une piste des plus intéressantes. Autre atout à tenir compte pour les studios : la rentabilité locative est de loin plus élevée que pour les autres types de bien immobilier. Faites la comparaison et vous verrez que les gains sont vraiment plus importants. Alors, vous commencez par y trouver un certain intérêt ? Vous y gagnerez beaucoup. Mais il y a quand même une précision à apporter. Ce que nous venons de dire sur les avantages des studios n’est valable que dans certaines villes seulement. Aussi, vous devez réfléchir soigneusement à la ville où acheter un studio, étudier le marché local et choisir le bon emplacement. Tous ces facteurs doivent être réunis pour que votre investissement soit réellement profitable. Vous pouvez vous aider de quelques sites qui recensent les prix au mètre carré, les loyers moyens, les rentabilités…

Ce que vous devez savoir

Vous êtes passé par là, vous savez que la locataire d’un logement coûte cher à vos parents et s’il vous incombait de le payer, vous avez dû travailler dur pour y arriver, voire cumuler plusieurs jobs. Aujourd’hui, un étudiant paie en moyenne dans les 596 euros par mois rien que pour le studio. Multipliez ce chiffre par le nombre d’années pendant lesquelles il va suivre son cursus et vous vous rendrez vite compte que c’est une belle pactole dont vous pouvez tirer profit. Autre information que vous devez posséder : il est possible d’acheter un studio même sans apport initial, le taux tourne autour de 1,65 % et votre emprunt peut aller jusqu’à 20 ans. Sachez également que les frais d’agence sont à peu près de 5 % du prix de vente. De plus, si vous choisissez bien la ville et l’emplacement de votre studio, vous n’aurez aucun mal à le revendre au bout de quelques années. Mais attention, l’achat n’est jamais intéressant, même dans la meilleure ville qui soit, en-dessous de 4 ans. Comptez au moins 5 ans pour rentabiliser votre studio, mais 8 ans est l’idéal.

Pour quelles villes faire vos prospections ?

A Limoges et à Saint-Etienne, les prix des studios sont assez raisonnables. Mais dans les plus grandes villes universitaires, qui sont Marseille, Montpellier, Lille, Strasbourg et Rennes la rentabilité est intéressante au bout de 7 à 8 ans. Mais dans d’autres villes telles que Lyon, Nantes, Bordeaux, Paris, Nice ou Toulouse, il faut reconnaître que la location est vraiment plus rentable. Les loyers ne sont pas très élevés dans ces métropoles, ce qui explique la forte rentabilité. Vous pouvez avoir un éventail de biens à vendre sur différents sites. Certains sites expliquent et détaillent même quartier par quartier. Par exemple ici avec le quartier Saint Pierre à Bordeaux.

On peut citer d’autres villes où vous pouvez envisager d’acheter un studio : Brest, Le Mans, Dijon, Rouen, Caen, Clermont-Ferrand, Aix-en-Provence, Pau, Reims, Poitiers, Nancy, Metz, Angers, Nice, Grenoble, Le Havre, etc.

Related Post

thumbnail
hover

Voyage en Algérie : prof...

Moins fréquentée que la Tunisie, l’Algérie attire pourtant des millions de touristes par an. Ce pays d’Afrique du Nord a le m...

thumbnail
hover

Vacances à Biscarrosse :...

À l’approche de la date de vos vacances à Biscarrosse, vous devez décider de l’hébergement dans lequel vous allez séjourner...

thumbnail
hover

Comment choisir votre cam...

L’Aude est un département dans la région du Languedoc-Roussillon au bord de la Méditerranée. Si vous cherchez un endroit calme pou...

Leave us a comment