Prendre soin des pieds pendant une randonnée pédestre

Faire de la randonnée, c’est vivre un retour à la nature. Cependant, les heures de marches mettent les pieds sous une condition vraiment pénible. Quelques règles s’imposent de ce fait pour éviter les désagréments.

Une bonne hygiène s’impose

Bien avant la randonnée, le randonneur doit prendre soin de ses pieds. Il doit commencer par se couper les ongles des pieds. Cela réduit les risques de blessure. Si la randonnée dure pendant quelques jours, il faut les couper au moins deux fois par semaine.
Matin et soir, il faut se laver les pieds pour le rafraîchir. Cela évite la formation d’ampoule. Le randonneur peut se laver avec du savon classique ou du gel de lavage. Après un bon rinçage, il faut bien sécher les pieds.
Le fait de tremper les pieds dans un bain d’eau salée chaude permet de ramollir la peau. Par la suite, les cellules mortes et les cornes s’enlèvent très facilement. En principe, cette opération est à réaliser au moins une fois par mois. Mais, pendant une randonnée intensive et continue, cet intervalle doit être rapproché.

Une meilleure protection

Il existe des traitements de fond et de prévention qui peuvent être d’une grande aide pour la santé des pieds du randonneur. Une large gamme de crème disponible peut être appliquée sur les pieds à forte transpiration. Sans réduire la transpiration, elle limite les nuisances et les conséquences.
Appliquer une pommade hydratante spécifique est aussi conseiller après une longue journée de marche. Ce type de produit s’applique sur des pieds tout en veillant à bien pénétrer l’épiderme. Après l’application, la peau n’est ni grasse ni humide. Le randonneur ressent une sensation de souplesse.

Une bonne paire de chaussures

Le choix des chaussures de randonnées joue sur l’état des pieds du randonneur. En effet, la chaussure doit être confortable et être adaptée aux pieds de celui qui le porte. Lorsqu’elle épouse parfaitement les pieds, les risques de formation de blessure et d’échauffement sont réduits. En fait, les pieds doivent être bien maintenus sans pour autant être compressés. La matière doit être respirante pour éviter la concentration de l’humidité qui favorise la formation de mycose.
Par ailleurs, il convient aussi de choisir une bonne chaussette pour protéger les pieds. Il est conseillé de choisir des chaussettes spécifiques pour la marche idéalement. Les chaussettes respirantes évacuent la sudation et restent sèches au contact des pieds pendant un long moment.

Related Post

thumbnail
hover

Bien choisir le moment de...

Pour la réussite de vos futures vacances, tout est question de préparation. On ne parle pas seulement du choix des meilleurs hébergements...

thumbnail
hover

6 endroits magiques pour ...

Véritable perle du Pays Basque, le village de Bidart est reconnu pour son petit coin de paradis en bordure de mer. Là où le soleil vous a...

thumbnail
hover

Hossegor : un voyage pour...

Hossegor, c’est la capitale européenne du surf. Ses célèbres spots accueillent les Coupes du Monde de surf et réunissent chaque an...

Leave us a comment