Partir au pair : ce qu’il faut savoir

Tous les ans, des milliers de jeunes originaires de différents pays partent à l’étranger afin d’y passer un séjour au pair. L’une des meilleures manières d’approfondir ses connaissances dans une langue étrangère, le séjour au pair est également le moyen le plus efficace pour les jeunes d’apprendre à devenir complètement autonome sur divers plans. À noter, toutefois, que la réussite de cette expérience repose avant tout sur une bonne préparation. Voici ce que vous devez savoir en tant que futur au pair.

Les formalités et autres règlements

Une bonne connaissance de la langue du pays hôte est la base. Pour l’Allemagne, par exemple, le futur au pair doit être titulaire d’un diplôme du niveau A2 délivré par l’institut Goethe Zentrum de leur pays d’origine. D’autre part, il faut avoir plus de 18 ans tandis que l’âge limité est de 27 ans (en Autriche). L’Angleterre accueille, toutefois, des au pairs âgés de 17 ans sous condition que leurs parents acceptent de signer une autorisation parentale. Si le jeune s’adresse à une agence au pair agréé, son contrat de travail sera également pourvu de la signature du responsable de l’établissement en plus de la sienne et de celle de la famille d’accueil. Les heures de travail vont de 20 à 40 heures par semaine et varient selon les pays. À noter que les frais de déplacement sont fréquemment à la charge de l’au pair. L’obligation de souscrire à une assurance maladie fait partie de règlements. Durant son séjour, l’au pair doit obligatoirement prendre part à des cours de langues et c’est à lui de payer les frais de cours. En contrepartie de son travail, l’au pair perçoit un argent de poche aux alentours de 250 euros. Le jeune au pair a également droit à des congés de 30 jours par an. À noter qu’un séjour au pair va de 6 mois à 24 mois selon le besoin de la famille.

Être au pair c’est avant tout s’enrichir culturellement

Être au pair, c’est un travail comme tous les autres qui requiert des compétences, du temps et de la discipline. L’au pair se doit de toujours s’adresser à la famille d’accueil si jamais il a un programme en vue qui n’a rien à avoir avec ses devoirs d’au pair. La flexibilité est aussi une qualité très recherchée vu qu’elle assure une bonne qualité de travail. La concession est une base clé pour une personne souhaitant un jour s’adonner à ce petit boulot. Être au pair, ce n’est pas être un touriste. Il se faut être ouvert et tolérant et se tenir prêt à s’ouvrir à une nouvelle culture. Le séjour au pair, c’est surtout un moment de partage entre la famille d’accueil et le jeune au pair. C’est une expérience que se doivent de vivre toutes personnes désireuses de découvrir de nouvelles cultures, faire de nouvelles rencontres et acquérir des connaissances.

Related Post

thumbnail
hover

Des hébergements insolit...

Le japon est un pays unique en son genre, de par sa culture et de son langage. Le pays du soleil levant a su conserver sa culture traditionn...

thumbnail
hover

Les 4 saisons en Nouvelle...

Une destination assez éloignée, mais incontournable pour ceux qui aiment la nature et les randonnées, la Nouvelle-Zélande vous attend av...

thumbnail
hover

Des activités nautiques ...

Les Bahamas sont l’une des destinations incontournables si vous êtes un inconditionnel de vacances à la plage. Ne vous contentez pas...

Leave us a comment